L’implant Agili-C(TM) de CartiHeal favorise la capacité de régénération pour les défauts cartilagineux articulaires dans un modèle ex vivo cadavérique humain

La société CartiHeal, qui a mis au point Agili-C™, implant exclusif servant au traitement des lésions de la surface articulaire, a annoncé aujourd »hui la publication d »une étude démontrant que l »implant Agili-C™ favorisait la capacité de régénération pour les défauts cartilagineux articulaires dans un modèle ex vivo cadavérique humain. L »étude publiée dans le journal KSSTA (Knee Surgery, Sports Traumatology, Arthroscopy) (1er novembre 2018, p. 1-12), a été menée à l »université Rush de Chicago par le professeur Susan Chubinskaya.

     (Logo: https://mma.prnewswire.com/media/451231/CartiHeal_Logo.jpg )

L »étude visait à examiner le mécanisme d »action ex vivo de l »implant Agili-C™ dans la réparation des défauts cartilagineux d »épaisseur totale. Il s »agissait particulièrement de vérifier si l »implant Agili-C™ était susceptible de stimuler une interposition de cartilage par la migration de chondrocytes dans la structure poreuse interconnectée 3D du support, tout en maintenant leurs viabilité et phénotype, et le dépôt de matrice cartilagineuse hyaline.

Pour cette étude, des spécimens de cartilage articulaire humain ont été prélevés sur les genoux et chevilles cadavériques de 14 donneurs, hommes et femmes, dans les 24 heures suivant le décès. Pour modéliser un défaut chondral, des explants de cartilage en forme d »anneau ont été préparés à partir de chaque spécimen de tissu. Les explants de cartilage comportant ou non un implant Agili-C™ ont été cultivés pendant 60 jours.

Le résultat de l »étude confirme la capacité des chondrocytes à migrer hors du tissu explanté du cartilage cadavérique vers la structure poreuse du support Agili-C™ et à emplir tout son volume d »une matrice extracellulaire néoformée, enrichie en composants cartilagineux hyalins, tels que le collagène de type II et l »aggrécane, et dépourvue de collagène de type I.

L »étude indique également la formation d »une couche peuplée de cellules de type progéniteur sur la surface articulaire de l »implant. Ces cellules ont produit une couche fine, semblable à une lame, qui a recouvert la surface de la matrice extracellulaire néoformée.

En l »absence de support, les chondrocytes ne migraient pas loin du tissu et présentaient probablement un certain degré d »hypertrophie.

En conclusion, l »analyse des échantillons prélevés sur les articulations du genou et de la cheville de donneurs humains a confirmé que l »implant Agili-C™ induisait le dépôt d »une nouvelle matrice extracellulaire dotée de caractéristiques similaires à celles du cartilage hyalin natif sur tout le volume du support.

À propos de CartiHeal  

CartiHeal, entreprise privée spécialisée dans les dispositifs médicaux et basée en Israël, met au point des implants exclusifs pour le traitement des défauts cartilagineux et des lésions ostéochondrales dans les articulations traumatiques et ostéoarthritiques.

L »implant Agili-C n »est pas commercialisé aux États-Unis. Il s »agit d »un dispositif médical expérimental utilisé dans le cadre de l »étude IDE.  

Contact :
info@cartiheal.com
http://www.cartiheal.com  

KFAR SABA, Israël, November 7, 2018 /PRNewswire/ —

L'implant Agili-C(TM) de CartiHeal favorise la capacité de régénération pour les défauts cartilagineux articulaires dans un modèle ex vivo cadavérique humain