PwC et Russian Venture Company annoncent une croissance de 48 % du marché russe du capital-risque

En 2017, le marché russe des transactions de capital-risque a affiché une hausse pour la première fois depuis plusieurs années, augmentant de 48 % pour atteindre 243,7 millions USD, par rapport à 165,2 millions USD l »année précédente. En 2016, la taille totale de l »écosystème du capital-risque s »élevait à 410 millions USD.   

     (Logo: http://mma.prnewswire.com/media/611590/RVC_Logo.jpg )

PwC et Russian Venture Company (RVC) présentent le septième examen annuel du secteur du capital-risque russe, MoneyTree™: Venture Market Navigator (MoneyTree™: Russia), pour l »année 2017 et le premier semestre de 2018.

Selon l »étude, le marché des transactions de capital-risque s »est élevé à 243,7 millions USD en 2017, une hausse de 48 % par rapport à 165,2 millions USD l »année précédente. Pendant la même période, le nombre de transactions individuelles s »est élevé à 205, soit 21 de plus. Cette dynamique démontre une légère hausse des activités d »investissement sur le marché russe. Au cours du premier semestre de 2018, 97 transactions ont été menées au total, représentant 93,4 millions USD.

La taille de transaction moyenne a également augmenté, de 1,1 million USD en 2016 pour atteindre 1,5 million USD en 2017.  Cette croissance démontre l »attitude positive des investisseurs vis-à-vis des actifs de capital-risque dans le contexte d »amélioration des conditions macroéconomiques. Au cours du premier semestre de 2018, la taille de transaction moyenne s »est élevée à 1,3 million USD. En 2017, la plus forte hausse de la taille d »investissement moyenne dans le segment des transactions a été observée en phase précoce (une multiplication de 2,2 de 0,24 million USD à 0,53 million USD).

Les technologies de l »information demeurent le secteur leader à la fois pour ce qui est du nombre de transactions et de la taille des investissements. En 2017, les transactions dans ce secteur ont représenté 75 % de l »ensemble des transactions et 84 % du volume total. Les volumes enregistrés pour les segments industriel et biotechnologique se sont élevés à 10 % et 6 %, respectivement.

Selon le rapport, la taille de transaction moyenne pendant la phase de démarrage a aussi augmenté (de 49 %, de 0,56 million à 0,83 million USD). Dans le même temps, la taille d »investissement moyenne en phase initiale et en phase d »expansion est restée quasiment inchangée (de 0,83 million USD à 0,82 million USD en phase initiale, et de 2,81 millions USD à 2,77 millions USD en phase d »expansion, respectivement). Au cours du premier semestre de 2018, le marché a bénéficié d »une croissance à deux chiffres dans la taille de transaction moyenne en phase précoce (de 0,53 million USD à 0,90 million USD) et d »une hausse de 61 % de l »investissement en phase de démarrage (de 0,83 million USD à 1,33 million USD). Au cours de la même période, pendant la phase d »expansion, la taille de transaction moyenne a chuté de 29 % (de 2,77 millions USD à 1,96 million USD).

Les performances des investisseurs ont fortement chuté en 2017 avec un total de seulement 15 transactions (par rapport à 30 en 2016). La valeur totale des transactions a également chuté, de 33 % pour atteindre 79,9 millions USD, par rapport à 120 millions USD en 2016. Bien que seul un petit nombre de transactions (six) aient été réalisées au cours du premier semestre de 2018, leur valeur totale (68,5 millions USD) est déjà comparable au dernier chiffre pour l »ensemble de l »année 2017.

« Après de nombreuses années de marasme, le marché du capital-risque se développe enfin, à la fois en ce qui concerne le volume et le nombre de transactions. Ceci démontre un changement progressif du sentiment des investisseurs et de l »adaptation du marché aux nouvelles conditions. La question clé consiste à savoir s »il est possible de transformer cette dynamique actuellement instable en une tendance à long terme. Le plan stratégique pour le marché du capital-risque actuellement en cours de développement par RVC en coopération avec le ministère du Commerce et du Développement économique devrait éliminer les contraintes les plus rudes pour la croissance du secteur. Les facteurs les plus importants comprennent l »attrait d »investisseurs institutionnels et de stratèges d »entreprise sur le marché du capital-risque, équilibrant les diverses étapes du cycle d »investissement et créant un environnement juridique confortable pour l »investissement. »Alexander Povalko, PDG de RVC.

« Selon les données sur le premier semestre de 2018, la taille totale de l »écosystème du capital-risque s »est tenue à 200 millions USD et le volume total de transactions de sortie s »est élevé à 69 millions USD, ce qui est comparable aux données pour l »ensemble de l »année 2017. Ceci indique une reprise de la demande pour les sociétés de capital-risque pendant les phases ultérieures. Les fonds de capital-risque russes démontrent un engagement élevé dans le système de capital-risque mondial. En 2017, le volume de transactions impliquant des fonds russes dans des projets étrangers s »est élevé à 696 millions USD, soit près de trois fois l »investissement dans des projets russes sur la même période ». –Oleg Malyshev, responsable des services relatifs aux transactions, PwC Russia.

En 2017, le nombre de subventions émises est tombé à 4 558, pour un total de 88,5 millions USD. En 2016, par comparaison, 4 651 subventions ont été émises, pour un total de 121,4 millions USD. Au cours du premier semestre de 2018, 2 266 subventions ont été émises, pour un total de 37,1 millions USD. Comme l »année précédente, les fonds de subvention les plus actifs ont été The Foundation for Assistance to Small Innovative Enterprises in Science and Technology (Innovation Assistance Foundation, ou le Bortnik Fund) et la Skolkovo Foundation.

Note de la rédaction :   

Pour la version complète de l »étude, veuillez vous reporter à  :   

Méthodologie   

Ce rapport se base sur le rapport The MoneyTree™  (http://www.pwc.com/globalmoneytree).

MoneyTree: Russia a été préparé par PwC avec le soutien de Russian Venture Company (RVC) sur la base des informations fournies par le Joint Analytical Group (JAG), créé sur l »initiative de la Russian Venture Capital Association (RVCA) avec le soutien de RVC.

La principale différence entre la méthodologie de MoneyTree: Russia et la méthodologie de collecte et d »analyse des principaux paramètres et activités des fonds de capital-risque et directs russes (http://www.rvca.ru/upload/files/lib/methodology-of-data-collection-and-analysis.pdf), tels que préparés par la RVCA et soutenus par RVC dans le cadre du JAG, est que cette dernière considère le marché de l »investissement en capital-risque en même temps que le marché de l »investissement direct.

Par ailleurs, PwC a apporté des modifications aux données recueillies par la RVCA (en relation avec l »utilisation d »autres sources d »informations en libre-accès et la vérification de la valeur des transactions par diverses sources externes). Conformément à la méthodologie, les transactions réalisées par les investisseurs providentiels étaient incluses dans l »analyse.

Lors de l »analyse des données, tous les investissements en capital-risque réellement reçus et réalisés par des investisseurs providentiels, des sociétés d »investissement et des fonds de capital-risque publics, privés et d »entreprise ont été pris en considération, lorsque ces investissements concernaient des sommes inférieures ou égales à 100 millions USD versées au cours d »une seule ronde de financement. Lorsque des sociétés recevaient des investissements résultant de deux rondes de financement ou plus, chaque ronde était considérée comme une transaction distincte. L »étude a pris en compte les transactions officiellement réalisées entre le 1er janvier 2016 et le 30 juin 2018.

L »investissement en capital-risque est interprété comme signifiant l »acquisition de la part ordinaire et du capital statuaire des sociétés nouvelles ou émergentes, à condition que la part acquise soit inférieure à la participation majoritaire. Les fonds investis sont principalement axés sur le développement commercial et ne sont pas utilisés pour acheter des actions appartenant aux actionnaires existants (fondateurs) de la société. Ce rapport examine les sociétés opérant dans le domaine des technologies de l »information, biologiques ou industrielles au sein de la Fédération russe.

Ce rapport contient des informations sur le volume des subventions accordées. Une subvention est interprétée comme une somme non-remboursable attribuée à une société dans le but de mener des travaux scientifiques ou d »autres travaux de recherche et de développement. Toutefois, les subventions constituent des sources de financement non négociables et ne sont pas prises en compte pour déterminer le volume du marché du capital-risque. Le rapport traite aussi des transactions résultant en un retrait des investisseurs. Toutefois, comme les subventions, celles-ci ne sont pas incluses dans le volume total du marché du capital-risque.

À propos de PwC Russia   

PwC Russia (http://www.pwc.ru) fournit des services d »assurance, fiscaux, juridiques et de conseil focalisés sur l »industrie. Plus de 2 700 professionnels travaillant dans des bureaux de PwC à Moscou, Saint-Pétersbourg, Iekaterinbourg, Kazan, Rostov-on-Don, Krasnodar, Voronezh, Novosibirsk, Vladikavkaz et Ufa partagent leurs idées, leurs expériences et leurs solutions afin de développer des perspectives nouvelles et des conseils pratiques pour nos clients.

PwC fait référence au réseau PwC et/ou un ou plusieurs de ses cabinets membres, chacun étant une entité juridique distincte. Collectivement, ces cabinets forment le réseau PwC, qui comprend plus de 236 000 employés dans 158 pays. Veuillez consulter la page http://www.pwc.ru/ru/about.html pour plus de détails.

© 2018 PwC. Tous droits réservés.

À propos de RVC   

Russian Venture Company est un fonds de fonds public créé pour développer le secteur du capital-risque dans la Fédération russe. Les principaux objectifs de RVC sont de stimuler le développement du secteur privé de l »investissement en capital-risque de la Russie et d »adopter le rôle de bureau de projet pour la National Technology Initiative (NTI). Le capital autorisé de RVC s »élève à plus de 30 milliards RUB. La société appartient intégralement à la Fédération russe, et est représentée par l »Agence fédérale russe pour la Propriété étatique (Rosimushchestvo). RVC compte aujourd »hui 26 fonds, pour une valeur totale de 41,8 milliards RUB. (La part de RVC s »élève à 24,8 milliards RUB). RVC compte actuellement des fonds dans 225 sociétés de portefeuille. La somme totale approuvée pour des investissements s »élève à 18,6 milliards RUB.

http://www.rvc.ru

MOSCOU, November 13, 2018 /PRNewswire/ —

PwC et Russian Venture Company annoncent une croissance de 48 % du marché russe du capital-risque